Justice : atelier régional sur la sécurité maritime à Libreville

Former les magistrats du Gabon, de la Côte d'Ivoire et du Cameroun sur les possibilités de lutte contre la criminalité maritime : c'est l'objet de l'atelier régional ouvert, hier, à l'hôtel Méridien Re-Ndama de Libreville.

Cette rencontre, la troisième du genre, après celle de Yaoundé au Cameroun, en mars dernier, est une véritable préoccupation transfrontalière. En effet, les infractions dans le Golfe de Guinée se multiplient et exigent de la part des juridictions de chaque État la mise en place d'une stratégie de lutte efficiente.

Parmi ces infractions auxquelles il faut faire face dans le Golfe de Guinée, il y a la piraterie, les attaques contre des navires marchands qui sont au large des côtes et surtout la pêche illégale dans cet espace maritime.

À l'entame de cette rencontre à laquelle prenait part le ministre des Transports et de la Logistique, Flavienne Mfoumou Ondo, le ministre de la Justice, Garde des sceaux, chargé des Droits humains, Alexis Boutamba Mbina, a rappelé que les enjeux sécuritaires, économiques et politiques, en rapport avec l'insécurité maritime dans le Golfe de Guinée sont très importants à la fois pour la région, pour les partenaires stratégiques que pour la communauté internationale.

R.H.A

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.