Journée mondiale des sourds-muets : un manque rappelé à l’État

Célébrée sous le thème '' Avec la langue des signes, l’inclusion est complète'', la journée marquant la commémoration de la surdi-mutité a rappelé à tous que cette catégorie de la population avait un accès limité à l’éducation.

 

 

LA Journée mondiale des sourds-muets a pour principal objectif la valorisation de la langue des signes à travers des sensibilisations qui permettent de découvrir la culture et la richesse de cette catégorie de personnes. Au Gabon, elle a été célébrée le samedi 30 septembre dernier, sous le thème '' Avec la langue des signes, l'inclusion est complète''.

Pour le président de l’Association des sourds-muets du Gabon (ASMG), Aboubakar Ibrahim, les grandes lignes d’une véritable inclusion commencent par l’éducation, la formation professionnelle et l’emploi. « Dans le domaine d’accessibilité, nous sommes très en retard par rapport aux autres pays africains. Le gouvernement n’a aucune volonté de nous aider à émerger. La preuve : 32 ans après la création de l’Association des sourds-muets du Gabon, nous n’avons jamais reçu le moindre soutien financier de l’État. Dans les hôpitaux, il manque d’interprète capable d’accompagner les malades sourds à l’accueil ou pour répondre aux demandes d’informations », égrène M. Aboubakar.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon

 

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.