Journée mondiale de la trisomie 21 : Le partage d'expériences pour faire face à la maladie

C'est l'orientation qui se dégage des activités organisées hier au Centre de rééducation Sanando, à l'occasion de la première célébration au Gabon de la Journée mondiale de la trisomie 21.

LE centre de rééducation Sanando, situé dans l'enceinte de la Fondation Amissa-Bongo, a abrité hier, à Angondjé, les activités marquant la célébration, pour la première fois, de la Journée mondiale de la trisomie 21. Commémorée d'ordinaire à travers le monde tous les 21 mars, cette manifestation a eu lieu dans notre pays en présence de la présidente de la fondation, Solange Mabignath, de nombreux spécialistes en psychologie, kinésithérapie, gynécologie et neurologie, ainsi que de plusieurs invités.

Une occasion saisie par la fondatrice du Centre de rééducation Sanando, Mme Ndzamba, pour rappeler la vision de cette structure. « Ce centre a pour ambition de changer la conception de la trisomie 21. Et aujourd'hui, je vois mes efforts récompensés, parce que de nombreuses personnes commencent à adhérer à cette vision. Les enfants trisomiques ne sont pas mangés, comme le disent certains. Ils sont tout simplement différents. Aimons-les alors pour ce qu'ils sont », a déclaré Mme Ndzamba.


SNN


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.