Interemperies : Éboulements, inondations

Tas d'ordures par-ci , inondations et mares d'immondices par-là. Le constat fait hier après la pluie qui s'est abattue sur Libreville a laissé paraître un spectacle bien inhabituel.

Hormis les sempiternelles inondations observables à plusieurs endroits de la capitale, les Librevillois ont dû composer avec des mares faites d'ordures ménagères charriées par les eaux de pluie. Une situation favorisée par le non ramassage, depuis plusieurs semaines, des tas d'immondices dans les points de collecte de la ville.

A Akébé, Ozangue, PK8, pour ne citer que ces quartiers, des mares d'immondices étaient visibles sur plusieurs mètres. Un spectacle qui devrait interpeller les autorités en charge de l'environnement, comme leurs collègues de la gestion de la ville, d'autant que ces eaux infectées de bactéries sont un danger pour la santé publique. Les riverains encourent d'ailleurs des risques réels de contracter des maladies hydriques telles que la bilharziose, le choléra, la gale, etc.

C’est dire que le problème d’assainissement se pose avec acuité. « Chaque fois qu'il y a inondation, on interpelle les autorités. Mais rien de concret n'est fait. Là, avec Averda qui n'enlève plus les ordures depuis plus de deux semaines, il faut qu'on combine désormais la montée des eaux usées avec les ordures. Nous sommes en danger », s'est insurgée Émilienne, commerçante au marché Bananes.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.