Insécurité : Des cours d'écoles devenues des champs de bataille

A l’instar d’une rivière qui déborde de son lit, l’insécurité se répand dans les cours d’écoles depuis quelque temps. Avec, à la manœuvre, des élèves qui sévissent en exerçant des violences sur d’autres élèves.

L'insécurité en milieu scolaire qui se caractérise par des agressions aussi bien physiques, verbales que psychologiques à l'endroit des légitimes occupants des lieux. Avec, parfois, au bout du compte, des pertes en vies humaines.

Le cas, en décembre dernier, à Oyem, d'un élève qui a ôté la vie à un de ses camarades, à la suite d'une bagarre. Un drame similaire a eu lieu, l’année scolaire précédente, à l'un des CES Léon-Mba de Libreville.

A l’école publique de l’Enset, l’on se souvient de cas d'enseignants braqués, de jour, en plein établissement par des personnes venues de nulle part. Au titre des violences psychologiques, l’on peut parler du harcèlement qui, également, est de plus en plus dénoncé au sein des écoles du pays. Autant d’exemples qui montrent que l’insécurité y a bel et bien fait son nid. Que faire alors ?

A cette question, des acteurs du monde éducatif et d’ailleurs tentent, depuis quelques mois, de répondre par des sensibilisations de masse à l’endroit des élèves. "Non aux violences en milieu scolaire", scandent-ils. D’autres organisations ont entrepris d'aider, en fouillant les écoliers à l’entrée des établissements.


F.B.E.M


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.