Infrastructures scolaires : un véritable casse-tête

Infrastructures scolaires : un véritable casse-tête

La question des infrastructures scolaires, devenue récurrente ces dix dernières années, surtout à chaque rentrée scolaire, se pose cette fois avec beaucoup plus d'acuité en raison de la crise sanitaire liée au Covid -19 qui impacte plusieurs secteurs d'activité dont l'éducation.

De fait, si la préoccupation, les années précédentes, consistait simplement à voir comment gérer les effectifs pléthoriques, aujourd'hui les autorités doivent faire face à un autre enjeu majeur : revoir à la baisse lesdits effectifs dans le cadre de l'application des mesures barrières. D'où une trentaine d'élèves par classe pour garantir une sécurité maximale aux apprenants.

Un schéma difficilement envisageable en l'état actuel de nos structures scolaires. Le pays a malheureusement enregistré ces dernières années très peu d'avancées en ce qui concerne la construction des salles de classe. Tout le monde peut d'ailleurs s'en apercevoir. Les différents ministres qui se sont succédé à la tête du département de l'Éducation nationale ayant surtout brillé par des effets d'annonce sans lendemain.

Patrick Mouguiama-Daouda, le chef de ce département, vient d'emboîter le pas à ses prédécesseurs en annonçant la réception très bientôt de nouveaux bâtiments ! "Nous comptons réceptionner plusieurs nouveaux établissements", a-t-il assuré dans un entretien accordé à "L'Union" (notre édition d'hier). Mais le contexte actuel exige d'être concret, car la rentrée effective des classes est prévue dans moins de deux semaines, et le coronavirus impose des façons de faire.



Sveltana NTSAME NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.