Front social / Gabon Telecom : Le travail a repris, mais...

Le Syndicat national des télécommunications (Synatel) se réserve le droit de déposer à nouveau un préavis si la direction générale se lance dans des représailles à l'encontre des agents grévistes.

En grève depuis fin février, le Synatel a décidé, jeudi dernier, de reprendre le service. Cette reprise du travail résulte des pourparlers entre le syndicat, la direction de Gabon Telecom et le gouvernement. Des points d'accord ont été trouvés sur deux des trois revendications du personnel : l'harmonisation des salaires et le reversement de 5% du capital de l'entreprise aux employés. Sur ce second point, Gabon Telecom devra dans les prochaines semaines verser 563 millions de francs aux 376 agents de l'entreprise au titre des 5% de dividendes de l'année 2014. S'agissant de la mutualisation, l'autre point de revendication non pris en compte, une plainte sera déposée contre la société par l'entremise d'un avocat.

Quoi qu’ayant repris le travail, le Synatel se montre prudent et se réserve le droit de déposer un nouveau préavis si ses membres sont victimes de représailles pour leur participation à la grève.


Olivier NDEMBI


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.