Festival de la Jeunesse : 1re édition

"La cohésion du Gabon autour de la jeunesse pour le développement". C'est le thème débattu ce mercredi au gouvernorat de Libreville, dans le cadre de la 1re édition du "Festival de la Jeunesse", organisé par le Conseil provincial de la jeunesse de l'Estuaire (CPJE), du 12 août au 2 septembre 2017.

 

Le CPJE a compté, pour animer cette conférence, sur l'expertise de trois intervenants rompus aux questions de jeunesse : Aimé Michel Boussamba Boussamba, ancien leader jeunesse et membre de la Commission Justice et paix, Max Axel Bounda, secrétaire permanent du Réseau des jeunes panafricains pour la culture de la paix, et Stecie Morio, psychologue. A ces derniers, il faut ajouter les représentants de plusieurs associations de jeunesse exerçant dans le pays, dont la section Gabon du Conseil national de la jeunesse du Mali.

Du beau monde qui, à travers des discussions interactives, a initié un programme d'actions à même de ramener les jeunes au centre de la consolidation du vivre-ensemble, pour un Gabon qui se développe. Une nécessité, ont expliqué les organisateurs, du fait qu'au sortir de la dernière présidentielle, le tissu social a quelque peu été écorné par des violences post-électorales, et qu'il était toujours question de le restaurer.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.