Exposition photographique : " Au fil du Transgabonais " !

C'est l'intitulé de l'exposition organisée, jeudi dernier, à l'Institut français du Gabon (IFG), revisitant les 70 ans de présence au Gabon de l’Agence française de développement (AFD).

LES soixante-dix ans de la présence effective de l'AFD au Gabon ont fait l'objet d'une exposition photographique jeudi dernier, à l'IFG de Libreville.

La cérémonie solennelle, empreinte de convivialité, s’est déroulée en présence de l’ambassadeur de France au Gabon, Dominique Renaux, de la représentante de l'AFD, Lætitia Dufay, du ministre de l’Education nationale, Nadine Patricia Anguile Obame, et son collègue délégué aux Affaires étrangères, Raymond Placide N’Dong Meyo.

Dans son propos, le diplomate français a indiqué que « cet anniversaire est aussi l’occasion de retracer une aventure, celle des hommes et des femmes, Gabonais et Français, qui ont œuvré ensemble pendant des décennies au développement socio-économique de ce pays ».

Une alliance qui a été actée, a-t-il poursuivi, par « la construction du Transgabonais, achevée en 1986, au financement duquel le président Pompidou avait, dès 1973, demandé à la Caisse centrale de coopération économique de contribuer ».

Décrivant ce vernissage, Mme Dufay a rappelé que l’organe dont elle a la charge a été présent dans la réalisation de plusieurs grands projets d’infrastructures. Au nombre desquels le barrage de Kinguélé, l’extension de l’aéroport de Libreville ou encore la construction du port d’Owendo.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.