Exposition : La guerre de 14 par l'image et l'écrit

L'exposition ouverte samedi soir à l'Institut français de Libreville replonge le visiteur dans les affres de l'un des conflits les plus meurtriers que l'humanité ait vécu.

C'est le genre de visite où l'on sort rarement intact. Dans le cadre de la commémoration du centenaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale, l'Institut français du Gabon propose au public librevillois une exposition inédite sur " La Grande Guerre".

A l'initiative de la Mission du centenaire, cette "expo" retrace l'implication des troupes françaises formées et mobilisées à partir des terres coloniales et ayant agi sur le théâtre des deux guerres mondiales. L'exposition est enrichie par divers éléments historiques issus de la collection personnelle de particuliers, à l'instar de Pierre Duro, membre d'honneur de l'association nationale de l'Ordre du Mérite français, qui a mis des objets historiques et des documents d'époque à la disposition des organisateurs.

Idem pour le 6e BIMA, héritier du 6e régiment d'infanterie coloniale. On y découvre des casques, armes, tenues militaire, journaux, lettres de l'époque. Mais aussi des citations de combattants, recueillies sur les différents théâtres d'opérations militaires.

L'exposition de l'Institut français rend également un hommage tout particulier aux soldats gabonais morts au champ de bataille, en leur dédiant une stèle au cœur de l'exposition.



Issa IBRAHIM



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.