Enseignement supérieur : Le Pr Owaye, "point focal" au Gabon

A ce titre, il devra non seulement informer les autorités nationales, mais aussi préparer la prochaine mission du Consultant et des experts de la Cémac dans notre pays.

UN atelier du démarrage de l'étude relative au "Projet d'appui à la formation professionnelle et au système LMD en Afrique centrale" vient de se tenir à Douala (Cameroun). C'était en présence du Commissaire de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (Cémac), José Antonio Edjang Ntutumu Avomo, et du représentant du secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC).

L'atelier a réuni les experts venus du Cameroun, du Gabon, de la RCA et du Tchad. Au terme desdites assises, le Pr Jean-François Owaye, enseignant d'histoire à l'Université Omar-Bongo, a été désigné comme "point focal" de cette étude au Gabon. A ce titre, il lui faudra informer les autorités gabonaises sur le projet, et préparer la mission au Gabon, du 22 au 23 septembre 2018, du consultant et des experts de la Cémac.

Rappelons que dans le cadre de la coopération entre l'Union européenne (UE) et la Cémac, plus précisément s'agissant du 10e Fonds européen pour le développement (FED), une convention de financement avait été signée. Celle-ci concernait trois domaines : paix et sécurité ; programme d'appui au commerce et à l'intégration économique (PACIE) et intégration et commerce, environnement.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.