Enseignement supérieur : Denise Mekam'ne échange avec les responsables d'établissements privés

La rencontre d'hier a été marquée par une remise de fiches de renseignements. Les réponses au questionnaire permettront à la ministre d'Etat de l'Enseignement supérieur d'avoir une meilleure lisibilité sur le fonctionnement de ces établissements privés au Gabon.

EU égard à la faible couverture de l'offre de formation et de recherche, et considérant la nécessité d'un meilleur encadrement des étudiants dans leurs parcours universitaire et professionnel, l'Etat gabonais avait signé un partenariat “gagnant-gagnant” avec un certain nombre d'établissements privés de l'enseignement supérieur.

Plusieurs années après, comment marche ce partenariat ? Les critères et les normes sont-ils toujours respectés ? Autant de questions sans réponse, au regard de l'opacité qui entoure la gestion de ce secteur, du fait de la présence de promoteurs véreux.

C'est pour justement avoir une meilleure lisibilité du fonctionnement de cet ordre privé de l'enseignement supérieur, partenaire de l'Etat, que la ministre d'Etat, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres, Denise Mekam'ne Taty, a échangé, hier, avec les chefs d'établissements supérieurs privés. A cette occasion, des fiches de renseignements ont été distribuées aux uns et aux autres pour avoir plus de détails sur leurs identités respectives.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.