En prélude à la Journée internationale de la femme : ADDFE s'implique

C'est sous ce thème que l'Association pour la défense des droits de la femme et de l'enfant (ADDFE) entend s'impliquer dans la commémoration de la journée dédiée à la femme, le 8 mars prochain.

AU-delà du caractère festif qui lui est conféré, la célébration, le 8 mars prochain, de la Journée internationale de la femme devra être pour celle-ci, une occasion de faire un break, de regarder ce qui est fait et ce qui reste à faire ou à changer. Une invite faite à la gent féminine, afin qu'elle s'approprie, enfin, le concept de l'égalité de droits : que celles qui sont violentées ne restent pas enfermées dans les maisons. Elles doivent se lever et en parler. Qu'elles saisissent effectivement les 30% de représentativité dans la sphère politique octroyés par le président de la République, Ali Bongo Ondimba.

C'est le cri de ralliement lancé, hier, par l'Association pour la défense des droits de la femme et de l'enfant (ADDFE), en collaboration avec le Conseil municipal du 3e arrondissement de Libreville. Une initiative qui vise à montrer à la femme gabonaise, l'importance d'une égalité dans le développement d'un pays.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.