Éducation/Débits de boissons : L'ultimatum du ministère de l'Intérieur

Éducation/Débits de boissons : L'ultimatum du ministère de l'Intérieur

Les jours prochains s'annoncent difficiles pour les élèves habitués à lever leurs coudes dans les débits de boissons situés aux abords de leurs établissements scolaires.

Conscient de ce que ces troquets représentent d'énormes freins aux études des jeunes, le gouvernement, via le ministère de l'Intérieur, vient d'ordonner la fermeture de ces troquets sur l'ensemble du territoire national. " Les tenanciers des débits de boissons concernés par cette situation ont, jusqu’au 31 octobre 2019, pour délocaliser leurs commerces ; faute par eux de s’exécuter, l’infraction constatée sera réprimée conformément aux dispositions pénales en vigueur. Les Forces de sécurité ont été instruites à cet effet pour l’application stricte de cet arrêté", peut-on lire à travers un communiqué de presse émanant du ministère de l'Intérieur, de la Justice, garde des Sceaux, daté du 10 octobre 2019.

On se rappelle que le 31 janvier 2014, plusieurs unités de police avaient procédé à de multiples interpellations des élèves en uniformes scolaires dans les débits de boissons. Une rafle qui avait fait l’objet d’une centaine de sommations.

Au nom d’un mercantilisme sauvage, les tenanciers de bistrots, eux, ne tiennent qu'à leurs profits. Pourtant, il y a des limites à tout.



Frédéric Serge LONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.