Éducation/Coopération Unesco-Gabon : Le programme 2016-2017 signé

Rédigé à la suite du premier Conseil exécutif de la Commission nationale gabonaise pour l'Unesco, tenu le 17 février 2016. Le document paraphé vendredi dernier, donne une certaine lisibilité du cadre de travail entre le Gabon et l'Unesco jusqu'en fin 2017.

Le document signé est un “outil de mobilisation des ressources” auprès de différents partenaires. Il comporte 21 axes de travail qui s'appuient à la fois sur les priorités nationales, telles que déclinées dans le Plan stratégique Gabon émergent (PSGE); et sur les priorités de l'Unesco. Notamment sa stratégie à moyen terme et le programme et budget 2016-2017 et sur l'agenda 2030 relatif aux Objectifs de développement durable.

Il est clair que ce programme épouse d'emblée les contours d'un “moyen de plaidoyer” auprès d'institutions et de bailleurs de fonds, qui pourront s'y associer, comme l'a indiqué le représentant de l'Unesco. Le vœu étant, au final, de voir ce programme de coopération « enregistrer des bénéfices réels pour les habitants du Gabon, et tout particulièrement pour la jeunesse gabonaise

En matière d'éducation, les deux parties conviennent de renforcer les capacités nationales pour l'élaboration et la mise en place des politiques et de stratégies relatives aux enseignants, ainsi que la formation et le renforcement des capacités du personnel d'encadrement.


Anita Jordanah TSOUMBA


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.