Éducation/BEPC 2018 : C'est parti pour les épreuves écrites

69,95% est le taux de réussite de la session 2017. Pour l'édition 2018, démarrée hier sur l'ensemble du territoire national, on s'attend à une meilleure performance.

ILS sont 36 067 candidats libres et officiels qui concourent depuis hier pour l'obtention du Brevet d'études du premier cycle (BEPC), session 2018, sur l'ensemble du territoire national. Ils ont commencé par les épreuves écrites avec l'objectif de décrocher le sésame sanctionnant la fin du collège.

Pour ce premier jour, le ministre d’État chargé de l’Éducation nationale, Francis Nkéa Nzigue, a fait une descente dans deux centres d'examen de Libreville, logés au lycée national Léon-Mba, pour s'enquérir de l'effectivité et du bon déroulement de cet examen. Les épreuves ont démarré à 8 heures avec les mathématiques, suivies de celles des sciences de la vie et de la terre (SVT). Elles se sont poursuivies l'après-midi avec les sciences physiques.

Dans l'ensemble des centres visités par les reporters de l'Union, examinateurs et candidats avaient répondu présent. Au centre du lycée d'Application Nelson-Mandela, “il n'y a eu aucun incident”, selon le responsable du secrétariat dudit centre, Gildas Boutamba. Il n'a pas manqué de relever le fait que le centre dont il a la charge n'est pas approvisionné en eau potable, contrairement à l'année dernière.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.