Education nationale : La tutelle lance l'interconnexion des établissements scolaires

Les avantages de ce projet d'amélioration du système éducatif gabonais, dénommé Xgest , ont été présentés hier, au lycée Paul-Indjendjet-Gondjout. Cette manifestation a été précédée d'un bref mouvement d'humeur observé par les élèves devant subir les épreuves pratiques du Baccalauréat, session 2015.

APRÈS une petite grogne des élèves candidats aux épreuves sportives du Baccalauréat contre le mouvement de grève des enseignants qui, disent-ils, perturbent le déroulement de leur examen, la cérémonie de lancement de l'interconnexion Xgest dans 74 établissements scolaires du Gabon a eu lieu hier, au lycée Paul-Indjendjet-Gondjout.

Le projet Xgest, une des réalisations du e-education, a expliqué Michel Kiki Mbou, secrétaire général du ministère de l'Education nationale, est lié à une application d'interconnexion de la gestion de la vie scolaire dans toutes ses dimensions. Celle-ci, a-t-il insisté, a été expérimentée depuis septembre 2013 au collège Raymond-Bouka de Mindoubé. L'expérimentation de cette application a permis d'obtenir des résultats probants comme l'amélioration des conditions de travail des enseignants et des administratifs, la valorisation des structures, la facilitation de la collaboration et la communication entre les établissements, les parents et les enseignants, et la supervision des progressions pédagogiques.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.