Education nationale : ils boycottent le BEPC

C'est ce que l'on pourrait appeler un départ raté. Les épreuves pratiques d'Education physique et sportive (EPS) du Brevet d'études du premier cycle (BEPC) 2017-2018, censées débuter hier, mercredi 2 mai 2018, à Libreville et ses environs, ont connu un flop au démarrage.

Les enseignants convoqués ne se sont, en effet, pas présentés à leurs Centres d'examens. Ces derniers, membres de jurys, réclament à leur tutelle le "paiement intégral" des vacations de l'an passé, avant de prendre part au présent examen.

Les rares examinateurs qui se sont rendus sur les sites sont venus dire aux élèves de rentrer chez eux, et de revenir à une date ultérieure. C'est du moins, ce que des candidats du Centre du CES Léon Mba 1, rencontrés à la sortie de l'établissement, ont confié à l'Union. Sur place, les examinateurs en question n'étaient déjà plus là. Scènes quasi-identiques dans la douzaine d'autres Centres d'examens de Libreville, à l'instar de celui du lycée Paul-Indjendjet-Gondjout.

A la Direction d'académie provinciale de l'Estuaire (DAPE), la Coordination de l'Education physique et sportive confirme, tout en la déplorant, la défection des professeurs d'EPS. Seuls les secrétaires d'examens et les harmonisateurs sont venus récupérer leurs convocations, fait-on savoir.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société

 

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.