Éducation : La carte scolaire de l'Estuaire au crible

Éducation : La carte scolaire de l'Estuaire au crible

Prévoir et organiser l'accueil rationnel des élèves selon l'importance quantitative des effectifs à scolariser dans une circonscription donnée, évaluer les structures d'accueil à des fins de régularisation ou de fermeture de certains établissements. C'est tout le sens des travaux de la commission provinciale de la carte scolaire qui se sont tenus hier, mardi 7 août, au gouvernorat de la province de l'Estuaire.

Responsables d'associations de parents d'élèves et représentants de syndicats du secteur de l'éducation ont pris part à ces assises qui dressent l'état des lieux de la carte scolaire dans cette province.

Les travaux ont été lancés par le gouverneur de l'Estuaire, Guillaume Adjangoue-Lappel, assisté du directeur d'académie provinciale, président de cette commission, Éliane Pambou.

Le gouverneur a rappelé l'importance de cette rencontre : “Mettre en adéquation l'offre éducative et la demande en éducation.” Soulignant que “la carte scolaire vise donc l'égal accès de l'apprenant à l'école. Elle doit garantir la fluidité du parcours des élèves entre l'école élémentaire, le collège et le lycée”.



Rudy HOMBENET ANVINGUI



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.