Éducation : deux semaines encourageantes avant le baccalauréat

Éducation : deux semaines encourageantes avant le baccalauréat

À quelque deux semaines de l'examen du baccalauréat (20 août) pour les classes de Terminales, élèves, enseignants et proviseurs d'établissements d'enseignements public et privé ont évalué le rythme de travail réaménagé par le ministère de l'Éducation nationale, dans un contexte encore fortement marqué par la crise du nouveau coronavirus.

Il est 10 heures 45 minutes ce lundi au lycée et collège Notre-Dame de Quaben. Le personnel à l'entrée de l'établissement procède au thermoflashage des arrivants, tout en invitant ces derniers au lavage des mains. Le proviseur de l'établissement confessionnel, Max Pambou-Mihindou, qui supervise l'opération de remise des bulletins du second trimestre commencée le 27 juillet dernier, nous recommande au censeur pour nous assister lors de notre reportage sur les lieux.

Après plus de quatre mois d'arrêt des cours en présentiel en raison de la crise du Covid-19, les futurs candidats à l'examen du baccalauréat se disent confiants, bien que certains émettent des réserves, au vu du non-respect du calendrier scolaire.

Au lycée public de Mikolongo où, à notre arrivée, la proviseure Lætitia Nyingone Assoko supervise la remise des codes aux parents d'élèves destinés au retrait des bulletins de notes, les deux premières semaines ont été encourageantes quant à la progression des apprenants.

"Pour l'heure, tout se passe pour le mieux, les élèves ont hâte d'arriver à l'examen. Les enseignants ont effectivement répondu présent ainsi que les élèves, il n'y a quasiment pas d'absent. Concernant les deux prochaines semaines de cours, il faut noter qu'il y avait des programmes (...) déjà préétablis, car chaque discipline n'a pas le même fonctionnement. Par exemple pour le cas des matières telles que l'anglais ou l'espagnol, il s'agit exclusivement des textes qu'ils doivent étudier avant l'examen du baccalauréat", explique la proviseure.



Hans NDONG MEBALE



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.