Education : BEPC : c'est parti pour l'écrit !

Après les épreuves sportives il y près d'un mois, c'est la deuxième phase des examens. Depuis hier, les élèves des classes de troisième planchent sur les épreuves écrites du Brevet d'études du premier cycle.

sont vingt mille six-cent trente-et-un (20.631) candidats, sur l'ensemble du territoire national, qui planchent depuis hier sur les épreuves écrites du Brevet d'études du premier cycle (BEPC), session 2016, selon les chiffres du ministère de l’Éducation nationale. Après les épreuves pratiques d'Éducation physique et sportive, il y a près d'un mois, place à l'écrit depuis mardi dans tous les centres d'examens du pays.

C'est entre stress, inquiétude pour certains, et assurance pour d'autres, que les élèves des classes de troisième ont accueilli les premières épreuves écrites de cet examen, dans leur quête du premier diplôme de l'enseignement secondaire.

Le dispositif sécuritaire était au rendez-vous, avec la présence des forces de l'ordre aux abords des établissements. Les examinateurs, également, ont répondu présents dans les différents centres d'examens que nous avons sillonnés : les collèges Mabignath, d'Akebé et Bessieux, à Libreville.

Pour cette première journée, les matières scientifiques étaient à l'honneur, notamment les mathématiques, les sciences de la vie et de la terre (SVT) et les sciences physiques.


R.H.A


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.