Du côté des parents d'élèves : Il faut réexaminer l'ensemble des réformes querellées

Après la décision prise par le gouvernement, mercredi soir, de suspendre les cours sur l'ensemble du territoire national " jusqu'à nouvel ordre", la Fédération nationale des associations des parents d'élèves et d'étudiants (Fenapeg) a aussitôt réagi. A travers une déclaration lue par ses principaux responsables hier à Oloumi dans le 5e arrondissement de Libreville.

Après avoir déploré les tournures prises par ces marches pacifiques des élèves à travers le territoire national avec, parfois, des confrontations avec les forces de l'ordre, le président de la Fenapeg, René Mezui-Menie, a condamné toute forme de violence envers les enfants et en a appelé à la retenue de part et d'autre.

La Fenapeg s'est réjouie, cependant, de la décision gouvernementale prise par le ministre d’État chargé de l’Éducation, Michel Menga, de suspendre momentanément les cours. Et ce, afin de prévenir les violences et débordements pouvant découler de ces mouvements d'humeur sur l'ensemble du pays, et consécutifs à l’annonce des dispositions du nouveau projet de loi fixant les nouvelles conditions d'attribution des bourses aux élèves.

« La Fenapeg exhorte ainsi le gouvernement de la République et tous les acteurs du secteur éducation à mettre à profit cette vacance pour réexaminer sereinement l'ensemble des réformes querellées, aux fins de sauver l'école gabonaise en péril », a proposé René Mezui-Menie.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.