Droits de l'enfant/CPI : Existence légale à 55 enfants apatrides

Cinquante-cinq enfants - préalablement recensés au sein des familles et des orphelinats de Libreville - considérés comme apatrides, puisque ne disposant d'aucun papier d'état civil, ont, récemment, reçu des Carnets de présomption d'identité (CPI) de l'rganisation non gouvernementale "Action contre les avortements et pour la défense des droits de l'enfant au Gabon" (Acadeg).

C'est le président de l'Acadeg, Edouard Henri Ekoga Ndong, qui a, en compagnie d'autres membres, remis le précieux sésame à ces enfants. Le document devant permettre à chacun d'eux d'être en phase avec la réglementation nationale en matière d'identité, et de passer sereinement les examens scolaires de fin d'année, en attendant la régularisation de leur situation d'état civil devant les instances habilitées.

Cette louable initiative d'Acadeg a été rendue possible grâce à la collaboration du ministère de la Justice et des Droits humains, à qui l'Ong a rendu hommage pour avoir aidé ces enfants sans existence légale à devenir des citoyens à part entière.

Certaines Ong impliquées dans la défense des droits de l'enfant font, en effet, état de l'existence dans notre pays de plusieurs milliers d'enfants sans papiers. Des petits Gabonais dont la scolarité est hypothéquée dans un pays où le taux de scolarité reste parmi les plus élevés en Afrique francophone.



IMM



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.