Droits de l'enfant : un centre d'appels gratuit pour renforcer le dispositif de protection

Droits de l'enfant : un centre d'appels gratuit pour renforcer le dispositif de protection

Dans le cadre de la célébration de Journée internationale des Droits de l’enfant, commémorée par l’ensemble des États membres de l’Organisation des Nations unies (ONU), ce 20 novembre 2020, la ministre de la Justice, garde des Sceaux, chargée des droits de l'Homme, Erlyne Antonella Ndembet-Damas, a prononcé hier un discours de circonstance.

Cette journée qui rappelle l’adoption par l’Assemblée générale des Nations unies de la Convention relative aux droits de l’enfant, le 20 novembre 1989 au siège des Nations unies à New York, porte, cette année, sur le thème "le renforcement de la protection des droits des enfants les plus vulnérables en moment de crise : une responsabilité collective". En effet, fait remarquer le membre du gouvernement, "en cette période marquée par la pandémie de Covid-19, j’exhorte l’ensemble des parents et des acteurs du système national de protection de l’enfant à doubler de vigilance et à faire preuve de plus d’abnégation dans la garantie de leurs droits".

C'est pourquoi, "au nom de l’intérêt supérieur de l’enfant, dans ce contexte de rentrée scolaire 2020, le gouvernement, déterminé à mettre en œuvre les très hautes instructions du président de la République, pour qui la garantie des droits et l’amélioration des conditions de vie des enfants au Gabon constituent l’une des priorités, s’est engagé à infléchir le phénomène de violences en milieu scolaire, en prenant des mesures idoines conformément à l’esprit du Code de l’enfant".

Selon Erlyne Antonella Ndembet-Damas, "sous la supervision de la Direction générale des droits de l’Homme, les acteurs du système national de protection de l’enfant vont effectuer, à la suite de l’ouverture officielle du centre d’appels gratuit 1 412 pour enfants en détresse, une campagne d’information et sensibilisation à l’endroit des chefs de quartiers des communes de Libreville, d'Owendo et d'Akanda, du 30 novembre au 8 décembre 2020 et qui devrait ensuite se poursuivre à l’intérieur du pays"



Hans NDONG MEBALE



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.