Difficultés de fonctionnement au BUGADA : Le SYNACA veut comprendre !

Difficultés de fonctionnement au BUGADA : Le SYNACA veut comprendre !

Comme chaque année, le Syndicat National de la Culture et des Arts (SYNACA) organise des tournées dans différents services rattachés au ministère de la Culture et des Arts, aussi bien à Libreville qu’à l’intérieur du pays.

Pour cette année, après l’ENAM (École nationale d’arts et manufactures), le tour est venu au Bureau gabonais des droits d’auteurs et des droits voisins (BUGADA). Au cours d'une séance de travail tenue hier dans les locaux du BUGADA au quartier Louis de Libreville, en présence du responsable dudit établissement Obame Ella Maximin, les membres du SYNACA ont tenu à comprendre le fonctionnement de ce secteur. Quatre points ont été abordés, à savoir la situation des agents du BUGADA ; le non-payement de la redevance des droits d’auteurs 2018-2019 ; la non-application du décret N° 0024 portant création du BUGADA ; et bien sûr, son budget du fonctionnement pour l’exercice 2019.

"Il faillait, pour nous, entendre le personnel du BUGADA et les artistes eux-mêmes face aux difficultés auxquelles sont confrontés les agents de ce service. Lesquelles difficultés seront présentées au Comité permanent du Dialogue social mis en place au sein du ministère de tutelle, pour ensemble envisager des solutions et tenter de sortir le BUGADA de sa zone d'inconfort", a rappelé Christian Mermance N’Nang Nsome, président du Syndicat National de la Culture et des Arts (SYNACA).



D.O



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.