Dialogue national : L'Usap dit oui, mais s'interroge sur le format

A côté des hommes politiques de tous bords, de plus en plus d’acteurs de la société civile et de partenaires sociaux se prononcent, aujourd’hui, sur le dialogue national sans tabou préconisé par le président Ali Bongo Ondimba.

JEUDI dernier, à la faveur de leur rentrée syndicale, c’était au tour de l’Union des syndicats de l'administration publique, parapublique et privée (Usap) de dire "oui" à cette concertation nationale. Non sans requérir du pouvoir qui l'organise, "un format qui permette la participation de tous les acteurs, dont l’opposition incarnée par l'ancien candidat à la présidentielle Jean Ping".

Cela pourrait passer, ont proposé les syndicalistes, par la convocation d’un arbitre "extérieur, neutre et désintéressé". Lequel pourrait se nommer Onu, Union européenne, Union africaine, ou France. Des facilitateurs qui peuvent, toujours selon eux, être une solide caution pour amener cette opposition à la table du dialogue. Une nécessité, a insisté l’Usap, par la voix de son président, Fridolin Mve Messa. Lequel a dit qu'après les élections présidentielles passées, et les violences multiformes qui ont suivi, “les acteurs majeurs de cette crise doivent impérativement se retrouver, pour dialoguer”.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.