Dépigmentation : Le complexe du "Blanc"

La dépigmentation ou encore le blanchiment de la peau est en passe de devenir un véritable problème de société aux proportions inquiétantes chez nous et partout où il est pratiqué.

Cette pratique née d’un complexe de la peau blanche touche une grande partie de la population de l’Afrique subsaharienne, majoritairement les femmes, et de sa diaspora.

La dépigmentation consiste à appliquer sur le corps et de façon répétée, des substances issues d’industries pharmaceutiques comportant le plus souvent des dermocorticoïdes puissants, de l’hydroquinone à concentration variable, pour obtenir dans les meilleurs délais l’effet escompté : le teint clair. Des molécules particulièrement nocives pour la santé lorsqu’elles sont consommées à trop fortes doses et quotidiennement.

Au vu de l’ampleur que prend le phénomène, on est là manifestement face un problème de santé publique que les autorités sanitaires devraient prendre à bras le corps.

Au départ, cette pratique néfaste ne concernait que la gent féminine, mais aujourd’hui elle est aussi le fait des hommes de tous âges. C'est à croire que tout ce monde se sent mal dans sa peau noire. Au point de se jeter corps et âme dans l’utilisation inconsidérée des produits éclaircissants, susceptible d’entraîner des problèmes dermatologiques à plus ou moins long terme.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.