Décennie de la femme/Consultation nationale : Les caravanières à Libreville ce matin

Actuellement dans la province de l’Estuaire, les caravaniers de la décennie de la femme vont parcourir les six arrondissements de Libreville à partir de ce matin.

Les clés de la ville leur ont été données samedi par le maire de Libreville, Rose Christiane Ossouka Raponda, à la faveur d’une séance de travail tenue à l’Hôtel de ville, avec le comité de pilotage de la caravane. « Nous allons travailler avec les femmes et les hommes, des différentes communes de Libreville, visiter tous les arrondissements, conformément au chronogramme et à la méthodologie arrêtés dans le cadre d’ateliers et de groupes de travail », a indiqué Marie-Françoise Dikoumba, coordinatrice générale du comité de pilotage.

« Nous venons écouter les femmes parce que la consultation nationale, instruite par le chef de l’Etat, c’est la parole donnée aux femmes. Afin qu’elles puissent s’exprimer, relever les problématiques qu’elles rencontrent, dire les causes et les conséquences. Mais surtout proposer des solutions», a-t-elle ajouté.

Le maire de Libreville a appelé chacune à saisir cette opportunité. « Il s’agit d’une opportunité que le chef de l’Etat nous offre à travers cette décennie de la femme. Et nous devons la saisir, afin de mettre en exergue notre côté créatif et nos compétences. Pour avoir des résultats, il faut travailler fort et dur. Même quand on est une femme», a-t-elle lancé.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.