Débits de boissons : L'heure de la répression

Débits de boissons : L'heure de la répression

Après l'expiration du délai qui leur avait été accordé le 1er octobre dernier par le ministère de l'Intétieur, les tenanciers de debits de boissons à côté des établissements scolaires qui ne se sont pas encore éxécutés devront faire face à la phase représsive dans les ''tout prochains jours''.

Les tenanciers de débits de boissons situés à proximité des établissements scolaires, qui résistent encore à l'arrêté du ministère de l'Intérieur leur intimant l'ordre, depuis le 1er octobre dernier, de délocaliser leurs commerces, n'ont qu'à bien se tenir dès à présent. Car la phase de la sensibilisation est terminée depuis le 31 octobre dernier. Celle de la représsion débutera ''dans les tout prochains jours''. C'est du moins ce que précise le communiqué du ministère l'Intérieur rendu public hier, et qui met en garde les propriétaires de ces troquets.

"Pour ce qui est de Libreville, Owendo et Akanda, les commerces dans cette situation ont été identifiés, répertoriés et leurs responsables sensibilisés. Après la période de sensibilisation et l’expiration du délai imparti, les forces de police nationale procèderont, dans les tout prochains jours, à la fermeture et, le cas échéant, au déguerpissement desdits commerces", peut-on y lire.



Frédéric Serge LONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.