Cycle des débat d’idées : La clôture au féminin ce soir

C’est ce soir, à 19 heures, que s'achève le cycle de débats d’idées initié par l’Institut français de Libreville depuis février dernier, et qui a permis des échanges multiformes à travers des tables rondes mensuelles.

Pour clore ce concept dont le thème cette année était "L'Afrique aux mille visages", un panel de discussion au féminin va être proposé au public. Femmes de lettres et influentes dans leurs domaines d’activité, Justine Mintsa, Franckline Ntsame Okourou et Honorine Ngou entretiendront le public sur la place de la femme dans une Afrique en mouvement. Avec une modération assurée par Gina Nzengue, animatrice radio et co-fondatrice de l'ONG Femact.

" La femme africaine a, elle aussi, mille visages. Il y a donc toutes ses facettes à examiner et à analyser, en partant de la conviction qu'elle a fait du chemin et s’est battue pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui, avec un passé et un parcours ponctués de coercitions et d’inhibitions. A présent qu'elle se libère, ce n'est pas contre les hommes, mais plutôt avec l'envie de s'assumer en tant que citoyen intellectuel doté de toutes les facettes d'un être humain", donne Justine Mintsa comme avant-goût de la communication qu'elle réserve ce soir.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.