Covid-19 : une accélération de la propagation loin d'être maîtrisée

Covid-19 : une accélération de la propagation loin d'être maîtrisée

La progression des chiffres du Copil-19 au Gabon exprime le peu de cas que les personnes font de l'observation des gestes barrières, leur réticence au dépistage de masse et la propension à la consommation des décoctions.

La courbe de propagation du Covid-19 au Gabon devient chaque jour plus préoccupante. Les derniers chiffres annoncés par le Copil (Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l'épidémie à coronavirus au Gabon) consacrent cette préoccupation, avec un total de 2 649 cas recensés.

Ce chiffre de lundi présente une augmentation en deux jours de 137 nouveaux cas testés positifs, d'autant que le vendredi, selon le Copil, l'Estuaire, qui avait connu ce jour-là 107 nouveaux cas, avait 2 512 cas. Ce différentiel témoigne de la progression fulgurante de la maladie au Gabon, et notamment dans la province de l'Estuaire qui fait, pourtant, l'objet d'une attention accrue, en raison de sa population, des mouvements de celle-ci, des infrastructures hospitalières présentes, des moyens logistiques, des stratégies de communication plus répandues.

Pourquoi tous ces efforts scientifiques et matériels ne débouchent-ils pas sur les résultats escomptés, à savoir une réduction drastique de la contamination ? La réponse est à rechercher dans les comportements et attitudes de défiance des populations vis-à-vis des mesures barrières, mais aussi, comme l'a déploré le Copil, leur propension à "une consommation de plus en plus importante de décoctions par certains compatriotes".

Dans la province du Woleu-Ntem, le dépistage du vendredi 5 juin dernier a révélé 18 nouveaux cas positifs à Oyem, sur les 30 prélèvements issus de l'opération de dépistage de cas contacts, ce qui porte pour l'ensemble de la province à 28 le nombre de cas positifs.

Le Moyen-Ogooué illustre, lui aussi, cette inquiétante fluctuation à la hausse, avec 70 cas positifs, ayant encore enregistré lundi 8 juin 10 nouveaux cas positifs (sur 48 prélèvements) dont 5 à Lambaréné, 2 à Bifoun, 2 à Makouké et 1 à Ndjolé. La province compte actuellement 70 cas dans son ensemble.

A ce jour, sur plus de 17 000 prélèvements ayant été effectués, on a enregistré plus 3 200 cas positifs dont 938 guéris. 112 personnes sont en hospitalisation et 18 en réanimation dans les différentes structures du pays.



E. NDONG-ASSEKO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.