Covid-19 : un an de doute, de sacrifice et d'espoir

Covid-19 : un an de doute, de sacrifice et d'espoir

S'IL est inutile de faire une chronologie que tout le monde connaît parfaitement, il est cependant possible de rappeler les grands événements qui ont marqué cette lutte contre un virus qui a changé bien des habitudes

S'IL est inutile de faire une chronologie que tout le monde connaît parfaitement, il est cependant possible de rappeler les grands événements qui ont marqué cette lutte contre un virus qui a changé bien des habitudes.

Premiers contacts : Alors que le monde fait déjà face au Covid-19, l'Afrique, notamment le Gabon est encore épargné jusqu'au début de l'année 2020. Il faut attendre le 14 février pour que le ministère égyptien de la Santé annonce le premier cas impliquant un ressortissant chinois dans le pays à l'aéroport international du Caire. C'est normal que les Gabonais manifestent leurs inquiétudes sur la vague de voyageurs qui ne faiblit pas et leurs 93 ressortissants (diplomates, étudiants, etc) qui se trouvent coincés à Wuhan (épicentre de l'épidémie). Le 7 février, le ministre de la Santé d'alors, Max Limoukou, annonce qu'aucun cas n'est à relever en leur sein. Il faut attendre le 12 mars pour que le Copil fasse part du premier cas au Gabon. Et tout s'enchaîne. Le 29 mars, 7 cas et un décès sont recensés (des cas importés, ndlr).

Les mesures : La réponse du gouvernement est multiforme (sociale, économique et sanitaire). Les pouvoirs publics décident par exemple d'allouer 25 milliards de francs en premier lieu aux ménages économiquement faibles pour prendre en charge le règlement des factures d’électricité et d’eau, et d’accorder la gratuité des transports terrestres par les compagnies publiques. Ils décident également de réduire de 50 % des patentes de l’impôt synthétique libératoire pour les petits commerces et les entreprises de service ou de créer, en avril 2020, un guichet de financement d’urgence de 225 milliards de francs pour répondre aux besoins de trésorerie des entreprises.



Serge A. MOUSSADJI



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.