Covid-19 : un allègement pour concilier l’urgence sanitaire avec l’impératif économique et la paix sociale

Covid-19 : un allègement pour concilier l’urgence sanitaire avec l’impératif économique et la paix sociale

Faisant un nouveau point, hier, de la stratégie de riposte communautaire, le gouvernement, sous la conduite de son chef Julien Nkoghe Bekale, et sur instructions du chef de l'État, Ali Bongo Ondimba, a annoncé un assouplissement dans la gestion de la crise sanitaire avec le réaménagement des horaires du couvre-feu, la réhabilitation du trafic aérien, le retour aux heures habituelles de travail dans le public et le privé, etc.

Trois mois après la première mise au point, le 27 avril 2020, de la stratégie de riposte communautaire à la pandémie de Covid-19 dont le 1er cas est apparu dans notre pays le 12 mars dernier, et sur les hautes instructions du président de la République, Ali Bongo Ondimba, le gouvernement, sous la conduite de son chef Julien Nkoghe Bekale, a rendu public, hier, l'allègement des mesures restrictives liées à cette crise sanitaire.

En vigueur depuis le 13 mars sous le triptyque "Dépister-Isoler-Traiter", ces décisions avaient été prises pour endiguer la pandémie. Conscientes aujourd'hui de leur impact désastreux sur tous les secteurs de notre économie, les autorités cherchent à réhabiliter le fonctionnement progressif et sous conditions des différentes activités, en conciliant l'urgence sanitaire avec l’impératif économique et la paix sociale. "C’est dans cette perspective que le président de la République, chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, a autorisé le gouvernement à procéder à une première phase d’allègement des mesures restrictives prises pour lutter contre la propagation de la pandémie de Covid-19", a annoncé Julien Nkoghe Bekale, hier à l'immeuble Arambo, au cours de la conférence de presse prévue à cet effet.

Ces différents assouplissements, qui entrent en vigueur dès ce mercredi 1er juillet 2020, vont de la révision des heures du couvre-feu (désormais de 20 heures à 5 heures du matin) au retour des horaires habituels de travail dans le secteur public (7 h 30-15 h 30) et dans le secteur privé, en passant par la réouverture des frontières aériennes (celles terrestres et maritimes restent fermées), la réhabilitation du transport international aérien à raison de deux vols par compagnie et par semaine, l'autorisation à nouveau du transport sur l’ensemble du territoire national (aérien, routier, ferroviaire, fluvial et maritime), ainsi que la réouverture des hôtels et restaurants uniquement avec terrasse.



Frédéric Serge LONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.