Covid-19 : : Septembre rouge !

SI on se penche sur les chiffres du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l'épidémie à coronavirus (Copil) du Gabon, on s'aperçoit que le virus a été particulièrement actif durant ce mois de septembre qui vient de s'achever

SI on se penche sur les chiffres du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l'épidémie à coronavirus (Copil) du Gabon, on s'aperçoit que le virus a été particulièrement actif durant ce mois de septembre qui vient de s'achever. Ainsi, du 3 au 27 septembre, le Copil a enregistré 3 527 nouveaux cas positifs à la Covid-19. Et pour boucler ce funeste mois, 640 nouveaux cas ont été enregistrés en seulement 48 heures, le 29 septembre passé (lire ci-dessus). Ce qui, comparé à la 1re et 2e vagues, qui ont touché le Gabon, est parfaitement inédit et inquiétant.

Pour rappel, sur une période plus longue, le pic de la première vague avait été atteint à 2 797 personnes positives au coronavirus (elle s'était atténuée aux environs de juin 2020 avec un peu plus de 4 000 personnes contaminées, ndlr). La 2e vague avait été plus virulente. En effet, rien que le mois de février 2021 avait enregistré 3 486 cas positifs et toutes les provinces étaient, à ce moment-là, à nouveau touchées par la pandémie. Ce septembre 2021 explose donc toutes les références connues jusqu'à présent et confirme bien que le variant Delta a accentué la 3e vague au Gabon.

"Notre pays n’a pas pu échapper à la migration mondiale de ce variant. Les séquençages effectués sur les prélèvements positifs à la Covid-19, montrent un pourcentage global autour de 18 % du variant Delta dont 60 % chez les voyageurs en provenance de l’étranger", avait déjà expliqué le ministre de la Santé Guy-Patrick Obiang Ndong, lors d'une conférence de presse, le 8 septembre passé. De plus, les récentes déclarations de l'OMS, sur ce mutant, ne sont pas rassurantes.

Elle estime en effet que le variant "préoccupant" Delta, présent dans 185 pays, a largement pris la place des trois autres variants "préoccupants", Alpha, Bêta et Gamma, qui représentent désormais chacun moins de 1 % des cas séquencés.

Serge A. MOUSSADJI

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.