Covid-19 : petites interrogations autour de la vaccination

Covid-19 : petites interrogations autour de la vaccination

LA vaccination est un dispositif complémentaire aux mesures d'hygiène et de protection qui doivent persister dans un premier temps

LA vaccination est un dispositif complémentaire aux mesures d'hygiène et de protection qui doivent persister dans un premier temps. Le vaccin Sinopharm est actuellement dans sa phase d'implémentation dans notre pays. Le Spoutnik-V est attendu dans les prochains jours.

La présentation du plan national de vaccination, le mercredi 24 mars à Libreville, par le ministre de la Santé, Guy-Patrick Obiang Ndong, et la présidente du Comité national de vaccination contre le Covid (Copivac), Pr Marielle Bouyou, a permis d'aplanir les sentiers et donner la bonne information aux petites interrogations qui persistent autour du vaccin anti-Covid.

Quelle est, par exemple, la différence entre ces vaccins, notamment en termes d'efficacité ? " Ils utilisent deux principes différents. Sinopharm est un vaccin inactivé et Spoutnik V utilise un vecteur viral. Statistiquement, leur efficacité se chiffre au-delà de 80 %. Ce qui est une norme en termes d'efficacité pour les médicaments", explique Pr Marielle Bouyou.

Leur efficacité contre les différents variants est-elle avérée ? " Ils conservent un large spectre et protègent effectivement contre les variants", assure le ministre de la Santé.

Est-il important donc de se faire tester avant l'administration du vaccin ? " Ce n'est pas une obligation formelle. Mais, il est tout de même préférable de connaître son statut, parce qu'une infection récente peut entraîner une réponse immunitaire très importante", recommande Pr Bouyou.

Les effets secondaires sont-ils redoutables ? " Il s'agit d'effets secondaires habituels des vaccins. Il n'y en a pas de spécifiques. Les plus fréquents sont les douleurs aux points d'injection, une petite fièvre qui disparaît au bout de 48 heures, des courbatures, etc. Il y a, certes, des effets secondaires plus rares, mais pas de décès liés à l'utilisation du vaccin Sinopharm", insiste la présidente du Copivac.



Frédéric Serge LONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.