Covid-19 : face à la remontée des cas, le Gabon renforce la riposte

Covid-19 : face à la remontée des cas, le Gabon renforce la riposte

"Nous constatons une augmentation progressive et significative du nombre de nouveaux cas." Cette phrase prononcée, hier, par le ministre de la Santé, Guy-Patrick Obiang-Ndong, résume la grande inquiétude du gouvernement. Lequel a mis en garde la population, au cours d'une conférence de presse tenue à Libreville sur les risques d'une seconde vague de l'épidémie à coronavirus au Gabon.

Bien que les dernières informations sanitaires de la situation épidémiologique du Covid-19 dans notre pays montrent, de manière générale, une tendance à la baisse de la maladie, il reste que le nombre de nouvelles contaminations évolue. Du fait du relâchement du respect des gestes barrières observé de façon globale au sein de la population. En effet, depuis l'allègement des mesures de restriction par le gouvernement le 16 octobre dernier, on observe malheureusement un relâchement des mesures barrières. Notamment celles liées au port du masque et aux rassemblements. Selon Guy-Patrick Obiang-Ndong, "plusieurs personnes ne portent plus les masques ou les portent mal. La limitation du nombre des personnes lors des événements (mariages, décès) n'est plus respectée par les populations qui, malheureusement, considèrent l'allègement comme "la fin de l'épidémie"", a indiqué le ministre de la Santé.

Ce non-respect des mesures de restriction déploré par les autorités sanitaires aurait entraîné parallèlement une augmentation progressive du nombre de nouveaux cas dont la moyenne est passée de 5 contaminations par jour à environ 10 en novembre. Dans les hôpitaux, on relève, au cours des derniers jours, une augmentation, bien que modérée mais inquiétante, du taux d'occupation du nombre de lits en réanimation, et du nombre de décès (soit 6 morts en à peine un mois)

Ces données sanitaires devraient être considérées comme des signes d'alerte, selon le Dr Guy-Patrick Obiang-Ndong. Même si le sens de responsabilité de la population et sa prise de conscience sur la dangerosité du virus ont freiné, un tant soit peu, l'évolution de la maladie, cette dernière est invitée tout de même à demeurer prudente et à redoubler d'efforts de protection et de prévention contre le coronavirus.

Ainsi, pour maintenir la tendance baissière actuelle, les acteurs de lutte contre le Covid-19 comptent, sur instructions de la Première ministre, Rose-Christiane Ossouka-Raponda, renforcer la surveillance sanitaire, avec la mise sur pied des brigades mixtes dont la mission est de veiller au respect des mesures barrières et du protocole sanitaire dans tous les secteurs d'activité.

Aussi comptent-ils mettre en place, dès lundi prochain, des unités de dépistage mobile dans les carrefours à forte densité humaine, pour effectuer des tests de dépistage volontaires. "La stratégie adoptée par les plus hautes autorités est de pouvoir aller vers la population, dans les communautés et inviter les populations à se faire dépister. Ainsi, cette méthode nous donnera une bonne cartographie de la situation épidémiologique du Covid-19 au sein des différentes communautés. Cette stratégie de dépistage communautaire aujourd'hui impulsée par le gouvernement, dans le cadre de la surveillance épidémiologique, est gratuite", a précisé le ministre de la Santé.



Prissilia M. MOUITY



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.