Covid-19 : on attend toujours la véritable baisse

Covid-19 : on attend toujours la véritable baisse

Où voient-elles une baisse, se demandent de nombreux Gabonais, quand depuis plusieurs jours, les autorités sanitaires s'évertuent à expliquer que les contaminations sont en train de diminuer ? Ministre de la Santé, membres du Copil s'efforcent de convaincre sur ce fait.

Pourtant, s'étonne le citoyen lambda, les dernières sorties du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l'épidémie à coronavirus au Gabon ne font pas état de cas en dessous de 50 contaminations quotidiennes. En effet, pour trouver trace d'un Copil qui a annoncé moins de cinquante personnes testées positives au Covid-19, il faut remonter au 9 juin passé. À ce moment, les données soulignent 47 nouveaux cas. Depuis, la courbe joue un peu aux montagnes russes. Un peu plus de 80 contaminations un jour, plus de 100 nouveaux citoyens contaminés les heures qui suivent.

Le gouvernement avait décidé de lancer, le 17 avril dernier, le dépistage de masse. La première phase avait concerné le personnel de santé. Dès la concrétisation de cette décision, le nombre de personnes testées avait explosé en quelques jours à peine. Comme le nombre de cas positifs. On était passé de 13 personnes positives, le 17 avril, à 116 cas testés positifs au 8 mai passé.

En dépit de baisses sporadiques, on observe dès lors une certaine constance. Du 2 juin au 25 juin passé (sans aucun doute la période la plus virulente durant cette pandémie au Gabon), 2432 cas positifs ont été comptabilisés dans ce laps de temps. Ce qui donne une moyenne quotidienne de 101 personnes testées positives depuis le début de ce mois.

Où se situe alors la baisse ? Pour en trouver une trace, il faut, par exemple, farfouiller au milieu de toutes les données. Le personnel de santé est de moins en moins touché, la baisse des contaminations en milieu professionnel (de 24% à 16%, soulignait encore le Copil il y a quelques jours) se confirme. Mais sur le plan général, on conserve encore une moyenne d'environ 100 contaminations par jour.



Serge A. MOUSSADJI



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.