Corruption : Francis Nkea intensifie la sensibilisation

Corruption : Francis Nkea intensifie la sensibilisation

La corruption, ce fléau qui gangrène l'administration publique gabonaise, est au cœur des préoccupations au ministère de la Promotion de la bonne gouvernance, de la Lutte contre la corruption.

Le chef de ce département ministériel, Francis Nkea Ndzighe, qui a récemment lancé une campagne de sensibilisation sur les mécanismes de lutte dans toutes les administrations publiques, parcourt en ce moment les différents services. En début semaine, le membre du gouvernement est allé échanger avec les agents des ministères de la Communication et ceux de la Culture sur la question, en présence de leurs ministres respectifs.

Dans son message, le ministre de la Lutte contre la corruption a avancé quelques chiffres montrant la gravité de la situation au sein de l'administration gabonaise. "D'une étude que nous avons menée, en partenariat avec le Pnud (Programme des Nations unies pour le développement, ndlr) sur la corruption judiciaire, il ressort que 80 % des personnes impliquées dans cette corruption sont issues des rangs de la fonction publique. D'une autre étude menée par le Fonds monétaire international (FMI) sur la corruption dans les marchés, il ressort également que ce sont les agents publics qui sont au cœur des marchés de gré à gré", a indiqué Francis Nkea. Non sans mentionner les différentes opérations gabonaises de lutte contre la corruption, Mamba et Scorpion, à l'issue desquelles plusieurs hauts cadres de l'administration publique ont été écroués pour des faits de détournement de deniers publics, blanchiment d'argent, etc.

Partout où il est passé, le membre du gouvernement a décliné les types de sanctions prévues par la loi, pour ceux qui seront pris en flagrant délit de corruption. "En plus de la prison, qui ne dit plus rien pour certains, les auteurs seront radiés des effectifs de la Fonction publique", a-t-il martelé.



Charly NYAMANGOY BOTOUNOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.