Coopération santé militaire, Gabon-France. : L'EASSML au fait des techniques de la médecine légale

Durant trois jours,les officiers médecins stagiaires de la santé militaire, ceux de la police judiciaire, de la gendarmerie nationale, de la police nationale et le personnel du ministère de la Justice ont reçu des enseignements sur les différentes techniques de l'autopsie.

La formation en médecine légale dans les locaux de l'Ecole d'application du service de santé militaire de Libreville (EASSML) est la première du genre. C'est pour répondre aux besoins dans cette spécialité que le médecin en chef Yves Schuliar, directeur de l'enseignement et de recherche du pôle judiciaire de la gendarmerie nationale française, a transmis son savoir.

Dans l'exercice au quotidien, aussi bien les légistes que les officiers de police judiciaire y ont désormais recours. " Alors que la force de l'aveu, pilier des services d'enquête et judiciaire d'autrefois a perdu de son importance, ce sont les preuves relevées par la police scientifique qui constituent, aujourd'hui, les éléments d'une enquête bien conduite", a soutenu Dominique Renaux, l'ambassadeur de France, présent à cette journée.


Josiane MBANG NGUEMA


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.