Confinement partiel : un tableau contrasté

Confinement partiel : un tableau contrasté

Si à l'intérieur du pays le couvre-feu a été bien respecté, les gestes barrières, et même le Covid-19 lui-même sont assimilés, à certains endroits, à une vue de l'esprit par les populations.

Le vendredi 24 avril 2020, le Copil annonçait un nouveau foyer de cette pandémie au Gabon, notamment à Lambaréné. Plus que pour Libreville, la capitale avec plus de 900 000 habitants, Bitam et Port-Gentil, le front de Lambaréné a constitué une onde de choc, apparaissant comme un indicateur déterminant de la propagation du Covid-19 dans le pays. Un nouveau creuset qui a eu pour effet d'interpeller les pouvoirs publics pour une redéfinition des moyens et des stratégies de lutte pour lesquels les deux premiers épicentres du Covid-19 qu'étaient jusque-là Libreville et Bitam apparaissaient comme privilégiés.

En effet, un déploiement conséquent des moyens divers a été indispensable pour intégrer la nouvelle donne qu'induisait l'apparition du foyer à Lambaréné, en plein cœur du Gabon, au moment où l'on pensait sécuriser l'intérieur du pays avec l'interdiction des déplacements des personnes de Libreville à l'hinterland. Certes, le développement des moyens de lutte (dans leur diversité) n'a pas attendu que se déclare le foyer du chef-lieu du Moyen-Ogooué. Bien au contraire. Avant l'apparition du premier cas testé positif au Gabon du nouveau coronavirus, le 12 mars 2020, de nombreux instruments ont été mis en branle. But : détecter d'abord et freiner ensuite sa transmission au sein de la population, partant des gestes barrières aux mesures administratives les plus corsées tels que l'état d'urgence et son pendant, le confinement partiel, d'abord. Et total ensuite, en passant par le registre social, notamment la gratuité d'électricité et d'eau, la distribution des kits alimentaires et des bons d'achat alimentaires.



E. NDONG-ASSEKO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.