Conférence panafricaine des écrivains : Accra hôte des travaux

A l’initiative de l’Union africaine (UA), Accra, la capitale du Ghana, a accueilli du 7 au 9 mars courant la toute première conférence panafricaine des écrivains.

Ce premier rendez-vous du genre réunit l'essentiel des écrivains du continent, afin que ces derniers puissent réfléchir et émettre des propositions sur des thématiques d'actualité dans un seul but : donner à l’UA des arguments devant aboutir à des résolutions.

La rencontre s'est tenue sur le thème générique de " Promouvoir la littérature et la lecture en Afrique : le rôle des écrivains africains dans le renforcement de l'identité africaine, des valeurs partagées et de l'intégration". Un thème discuté en plénière.

Durant ces trois jours d'échanges, les belles plumes de l’Afrique ont planché et débattu sur des problématiques qu'elles vivent au quotidien dans leurs pays respectifs. Pêle-mêle, elles ont parlé du manque de bibliothèques publiques dans de nombreuses villes africaines, y compris les capitales, de la cherté du livre, du manque de soutien aux éditeurs locaux, de la non circulation des livres, de la condition de l’écrivain et des créateurs en général, etc.

Pas moins d'une cinquantaine d'écrivains ont pris part à ce rendez-vous. Notre pays était représenté à ces assises littéraires par le président de l'Union des écrivains gabonais (Udeg), Eric Joël Bekalé.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.