Confédération syndicale : le mot de la Cosynap

Les membres de la Confédération syndicale des agents de l'administration publique, parapublique et privée (Cosynap) se sont retrouvés hier à leur siège de Libreville à la faveur d'un point-presse.

Ils ont dénoncé le silence du gouvernement face à la non-prise en charge des assurés de la Caisse nationale d'assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs) dans les structures publiques.

Par la voix de leur président Joël Ondo Ella, le Cosynap “appelle le gouvernement à veiller à l'apurement de la dette de l’État sur le fonds public, afin de maintenir la pérennité de cet organisme efficace et référentiel”. Joël Ondo Ella et les siens proposent “que le versement des prestations de la Cnamgs à l'endroit des prestataires se fasse en présence des partenaires sociaux représentant l'ensemble de ce secteur”.

Cette sortie de la Cosynap intervient après l'entrée en vigueur de la récente mesure du Syndicat des médecins fonctionnaires gabonais (Syméfoga), de ne plus recevoir les assurés de la Cnamgs. Une situation qui, depuis un peu plus de deux semaines, plonge les Gabonais, toutes couches sociales confondues, dans un profond désarroi.

...

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société

 

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.