Concert au Casino Croisette : Stephanie Afène comble ses fans

Le test d'un concert live, qui aura duré près de deux heures, de celle qu'on n'a plus revue sur scène depuis un bon bout de temps, a confirmé, de fort belle manière, qu'elle reste l'une des vedettes de la chanson gabonaise.

LE public piaffant d'impatience s'apprête à vivre des instants mémorables, ce jeudi soir, au Casino Croisette. Stéphanie Afène, celle qu'on ne présente plus et qu'on n'avait plus revue sur scène depuis un bon moment, s'apprête à renouer avec son public.

La musicienne est apparue sur le podium flanquée de quatre danseurs, arborant une robe bleue nuit et un foulard de la même couleur. Dès la première chanson ''AT'', la salle s'emballe. Des applaudissements nourris qui en disent long.

La vedette enchaîne les titres : ''Toli '', ''Nyame'', ''Je veux vivre ma vie'', ''Souvenir'', ''Ndolami'', ''Doudou'', ''Me nto oya'', ''Jolie femme''. Elle chante l'amour, la vie... A la grande satisfaction de l'auditoire.

Après une heure, elle cède la scène au groupe traditionnel ''Akeng Alliance'' pour maintenir la température. Une dizaine de minutes plus tard, Stéphanie Afene revient, métamorphosée, parée dans une tenue traditionnelle omyénè en deux tons : le blanc et le rouge. Ajoutés un maquillage en kaolin. Et un garçon tenant une torche indigène. Une transition toute trouvée pour la seconde tranche de la soirée, résolument portée sur le terroir.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.