Clôture du premier festival de la jeunesse afro-asiatique : Renforcer les liens d’amitié

Le premier festival de la jeunesse afro-asiatique s’est achevé dimanche. Durant cinq jours, les jeunes, venus de divers pays d’Afrique et d’Asie, ont développé l’esprit de solidarité et renforcé la coopération.

Après avoir été informés, ces six jours, sur l'histoire de la Chine, sa culture et son économie, les festivaliers ont bouclé leur rencontre par une séance d’exercice physique, suivie de la visite de la Grande muraille et de la Cité interdite.

« (...) L’accès à cette cité était autrefois interdit au peuple chinois. Seul l’empereur et sa famille y vivaient. Cette image fait désormais partie du passé, car la Chine est un pays hospitalier. La muraille de Chine (...)démontre la force du peuple, sa détermination... », a expliqué Sylvie, étudiante, une des guides des festivaliers.

Les délégations du Tchad, d’Algérie, du Gabon, d’Iran, d’Indonésie, du Zimbabwe ... , se sont livrées par la suite à un grand nombre d’activités. L’ensemble des participants ont apprécié cette cohésion. Ils ont souhaité la pérennisation du festival.


Prissilia Moussavou Mouity


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.