Circulation routière : Le chemin de croix de Bambouchine

Circulation routière : Le chemin de croix de Bambouchine

S'il y a des quartiers périphériques de Libreville considérés comme des zones perdues, Bambouchine, une partie du 6e arrondissement, en fait assurément partie, faute de meilleures conditions de circulation.

En effet, le tronçon partant du carrefour PK-9 aux villages Koubougou et Oveng, distant d'environ 15 km et constellé de bourbiers, mares d'eau, crevasses et autres obstacles, illustre bien le calvaire des habitants de ce gros bourg enclavé. En temps de pluie, cette route déjà argileuse devient glissante. Une situation qui oblige certains transporteurs suburbains, communément appelés ''clandos'', à garer leurs véhicules ou à changer de zone d'activité durant cette période.

Et là, la pénurie de moyen de transport devient telle que les rares clandomen qui osent affronter cette route relèvent le prix du trajet, passant parfois du simple au quintuple, selon leurs humeurs. C'est le cas en cette période de saison de pluie. Au grand dam des riverains.

L'état de cette route, apprend-on ici, serait la conséquence de l'arrêt des travaux entamés il y a quelques années par une entreprise de BTP. Mais les habitants de cette bourgade de Libreville gardent encore l'espoir de voir un jour ce chantier reprendre ses activités en vue du désenclavement de leur localité.



IMM



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.