Bangui : 7e convoi logistique au bénéfice des troupes gabonaises de la Minusca.

Bangui : 7e convoi logistique au bénéfice des troupes gabonaises de la Minusca.

QUATRE heures du matin, c'est l'heure à laquelle se sont réunis à la base aérienne 01 de Libreville, les chefs d'états-majors des différents corps de défense pour assister au départ du 7e convoi logistique au bénéfice des troupes gabonaises de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilité de la paix en Centrafrique (MINUSCA)

QUATRE heures du matin, c'est l'heure à laquelle se sont réunis à la base aérienne 01 de Libreville, les chefs d'états-majors des différents corps de défense pour assister au départ du 7e convoi logistique au bénéfice des troupes gabonaises de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilité de la paix en Centrafrique (MINUSCA).

Ce convoi constitué essentiellement des officiers, sous-officiers, militaires du rang et des personnels civils a pour mission d'acheminer du matériel lourd et des équipements destinés à améliorer les conditions de vie et de travail, mais surtout de renforcer les capacités opérationnelles, notamment la disponibilité technique opérationnelle du bataillon Gabonais en matériels majeurs qui doivent être de 90 %, conformes aux normes onusiennes.

S'adressant aux troupes conduites par le lieutenant-colonel Prospère Mombo Moutendi et son adjoint, le commandant Davi Nzebi, en lieu et place du ministre de la Défense nationale, le Chef d'état-major général des forces armées gabonaises (CMGFA), le général de division Yves Ditengou a rappelé que : "sur le plan tactique, ce n'est un secret pour personne, la République centrafricaine (RCA) est un théâtre d'opérations hostile, ou pullulent des groupes armés qui se sont installés en véritables bastions et ce convoi pourrait susciter bien de convoitises. Les éléments d'équipages et les éléments de protection doivent être très vigilants, une vigilance de tous les instants, ce réseau routier aussi dégradé étant propice à des embuscades. Vous réalisez parfaitement la lourde responsabilité qui pèse sur vos épaules."

Sur les conditions du parcours, 6 000 km, le général rappelle que : "le réseau routier est déjà presque impraticable, jalonné de profonds bourbiers. Des manœuvres de forces vont être nécessaires. les conducteurs devront démontrer tout leur savoir-faire professionnel pour éviter les sorties de route, d'être embourbé ainsi que le décrochage des cargaisons. Ce d'autant que le Chef de l'État, Ali Bongo Ondimba attache du prix à la réussite de cette mission. Le ministre de la Défense nationale, ainsi que tous les Chefs d'états-majors et directeur généraux compte sur vous."

Le CMGFA a également remercié le haut commandement des Forces Camerounaises qui met à la disposition du convoi gabonais une escorte motocycliste ainsi qu'une unité de protection de la Brigade d'intervention rapide (BIR) depuis l'entrée de leur territoire jusqu'à la frontière avec la RCA, tout en leur offrant l'hospitalité dans leurs gîtes d'étapes.



F. M. MOMBO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.