Baccalauréat 2020 : un examen, des sanctions et le Covid-19

Baccalauréat 2020 : un examen, des sanctions et le Covid-19

Au terme de la phase de remise à niveau, qui aura duré moins de quatre semaines, pour l'ensemble des élèves des seules classes de Terminales inscrits régulièrement dans les établissements d'enseignement public, privé, laïc et confessionnel, c'est aujourd'hui que démarre, sur l'ensemble du territoire national, l'examen du baccalauréat pour les 39 220 candidats retenus.

Des élèves debout devant un tableau d'affichage, des cubitainers installés à l'entrée et à l'intérieur de l'école, des cartons de gels hydroalcooliques stockés pour la distribution aux candidats ce jour. C'est le constat fait par nos équipes de reporters sur le terrain, hier à la veille de l'examen de baccalauréat qui démarre ce jeudi 20 août 2020.

C'est dans une atmosphère empreinte de concentration que nous avons trouvé les différents candidats, lesquels nous ont livré leurs premières impressions avant d'aborder les épreuves : "Ce matin, je suis venu prendre certaines informations. Notamment celles relatives à la salle dans laquelle je dois composer, mon jour de passage et, par la suite, je vais rentrer chez moi pour les dernières révisions. Il n’y a pas de raison de se retrouver entre amis cette année, à cause du Covid-19", nous a confié Jonathan, un candidat du lycée Paul-Indjendjet-Gondjout.

Alors qu'ils n'ont disposé que de quatre semaines de préparation, des responsables d'établissements interrogés se disent prêts : "Nous nous étions déjà préparés pour la reprise des cours qui aura duré un mois, avec le nettoyage des espaces verts, la désinfection des salles de classe, la présence des cubitainers dans l'établissement et à l'entrée de chaque portail. Nous sommes heureux de voir que les élèves ont intégré cette nouvelle donne. Pour cet examen du baccalauréat, nous avons renforcé le dispositif sanitaire en tenant compte des 20 apprenants par salle. Nous avons trois centres au lycée Léon-Mba, et chaque centre à reçu son kit sanitaire. Le lycée, en termes de dispositif sécuritaire et sanitaire, est fin prêt", a assuré le proviseur du lycée national Léon-Mba, Pierre Onanga Ossounda.

Pour rappel, selon le chronogramme établi par le ministère de l'Éducation nationale, l'ensemble des candidats débutent ce matin à 9 heures avec les épreuves écrites d'Éducation physique et sportive dans tous les centres et termineront le 1er septembre prochain avec l'oral pour le premier groupe. Les épreuves du deuxième groupe, quant à elles, sont prévues du 4 au 10 septembre, jour de la délibération et de la proclamation dans tous les centres du pays.



Hans NDONG MEBALE



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.