Autonomisation de la femme : Un salon pour booster le savoir-faire entrepreneurial féminin

La cour de la mairie du 5e arrondissement de Libreville a servi de cadre à une exposition des produits issus de la transformation artisanale féminine. Occasion pour les initiatrices de suggérer la formation d'autres de leurs congénères à l'auto-emploi.

DE quoi sont capables les femmes dans l'entrepreneuriat ? Pour répondre à cette question, l'organisation non gouvernementale Malachie, en partenariat avec l'Association pour l'unité des femmes (AUF) du 5e arrondissement, ''Cri de femmes'', ''Young african leaders initiative'' et bien d'autres ont organisé, le 8 décembre dernier, un salon de l'autonomisation économique de la femme. Au menu de cette journée, à laquelle prenait part Stephen Jackson, représentant résident du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) au Gabon, la promotion des activités génératrices de revenus développées par les femmes.

L'objectif visé par les initiateurs de la journée était de former d'autres femmes au montage et à la gestion des projets. Pour Mme Mavoungou, présidente de l'AUF, le salon revêtait une importante particulière. « Il témoigne, non seulement du dynamisme des femmes, mais aussi de la vigueur de notre tissu associatif et de la richesse de nos initiatives. C'est pourquoi, nous devons soutenir les talents émergents çà et là et encourager les innovations pouvant permettre à la femme cette autonomisation tant souhaitée », a-t-elle souligné.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.