Assurance maladie et garantie sociale : Le Congo à l'école gabonaise

Une délégation congolaise séjourne depuis mercredi à Libreville pour une mission d'échange d'expériences avec les responsables de la Caisse nationale d'assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs).

Les équipes, conduites par Frederick Manienze, directeur de cabinet du ministre congolais du Travail, et Michel Mboussou, directeur général de la Cnamgs, ont échangé, entre autres, sur les enjeux, l'organisation et le fonctionnement de la Cnamgs. Les avantages, difficultés et dysfonctionnement de l'assurance maladie étaient au centre des échanges lors d'une première séance de travail bipartite, sur fond de partage d'expériences.

En fait, les émissaires congolais souhaitent, à travers cette visite, s'imprégner du fonctionnement de cette structure et bénéficier de l'expérience gabonaise en ce qui concerne l'assurance maladie, d'autant qu'elle constitue, selon eux, un exemple probant en Afrique.

« Nous tenons compte de nos réalités démographiques et économiques, parce que le Congo, comme le Gabon, figurent parmi les pays à revenus intermédiaires. Le Gabon, en Afrique subsaharienne, constitue un modèle en ce qui concerne l'assurance maladie universelle. Nos autorités ont donc jugé digne d'intérêt que nous venions nous abreuver au Gabon », a fait savoir M. Manienze, chef de la délégation congolaise.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.