Art/Galerie Kay Anne : Pour donner un nouveau visage à l'art gabonais

Dans l'optique de donner un nouveau visage à la culture gabonaise, Marie Wilma Asselé, fondatrice de la galerie Kay Anne, a ouvert, lundi dernier, les portes de sa collection d'objets d'art.

La galerie nouvellement aménagée, située derrière l'immeuble Narval, non loin du Conseil économique, social et environnemental (CESE), a fait découvrir à ses invités des objets d'art (sculpture, peinture, décoration d'intérieur, etc.) venus de toute l'Afrique.

Il s'agit, en effet, d'un espace ouvert, destiné à promouvoir la culture gabonaise en particulier, et du continent africain en général. Cette nouvelle vitrine artistique, qui s'ouvre aux amateurs d'art, se veut également être un lieu d'échange pour les artistes, afin d'améliorer la culture du Gabon. « Cette galerie est une connexion avec le monde de l'art, c'est un lieu d'échanges pour faire du Gabon une destination artistique attrayante », a indiqué Wilma Asselé.

Au-delà de la cérémonie d'inauguration, l'exposition de ces objets, venus pour la plupart des pays de l'Afrique de l'Ouest (Côte d'Ivoire, Burkina Faso, Ghana) et du Mozambique, a constitué le point saillant de cette inauguration.

A l'intérieur comme à l'extérieur de la galerie, des vêtements traditionnels, des pierres et bois taillés en forme humaine, ont impressionné le panel des hommes et femmes de la mode gabonaise, à l'instar du styliste-modéliste Chouchou Lazare.



H.N.M



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.